Liens Amérique latine

Des liens pour flâner, des sites sur l’Amérique latine traitant des thèmes les plus variés, actualités ou des thèmes spécifiques. Ils vont de l’initiative d’un artiste à des sites institutionnels ou associatifs, concernant un sujet  spécifique, un pays, une région. Un bazar où vous ne trouverez que des bijoux! Si vous cherchez des informations spécifiques sur un pays dirigez vous plutôt vers le lien Pays Amérique latine.

gabo-estudioGABOTECA La totalité de l œuvre de Gabriel García Marquez

artelogia ARTELOGIE La Revue est une initiative qui est née au sein d’un groupe de chercheurs de l’Equipe Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures de l’EHESS à Paris. Son domaine couvre les Amériques latines dans leurs diversités. Par l’édition de ses numéros thématiques, elle a pour objet de suivre l’évolution des recherches portant sur ce vaste ensemble culturel.
saicosLos Saicos – Saicomania
Los Saicos – Saicomania. Un film documentaire de Héctor Chávez. Los Saicos est un groupe Rock’n’roll et Proto-punk péruvien formé en 1964 à Lima. Erwin Flores, guitare et voix ; César Castrillón, basse ; Rolando Carpio, guitare ; Pancho Guevara, batterie. La formation se sépare en 1966. Leur oeuvre, six disques 45 tours, est composée de 12 chansons en tout. Leur plus grand succès, le single Demolición est devenu depuis un hymne punk repris par d’autres groupes …
Saicomania. Espagnol, anglais
erlichErlich. Humor gráfico
Dessinateur et humoriste argentin. Vit et travaille à Tucumán, Argentine. Il collabore régulièrement au journal espagnol El País.
en espagnol …
lupeGuadalupe Ruiz, photographies
La Boca Del Viento / LatinoCall Season 2 / La Bella Suiza / Hazardous Reactions / La Saga / La Fucking Family / La Cuarenta
wikiWikipidiya – Qispi insiklupidiya
Wikipidiya, Wikipédia en quéchua / runasimi. Projet d’encyclopédie librement réutilisable que chacun peut améliorer. En Amérique du Sud, on estime que près de 14 millions de personnes parlent la langue quéchua. Les constitutions de Bolivie, de Colombie, d’Equateur et du Pérou la considèrent comme leur seconde langue officielle.
Wikipédia est publiée dans plus de 250 langues …
vitoriaVitória, l’Espírito Santo et le Brésil
27 décembre 2008 Ouverture le dimanche : demain ce sera fini. C’était une vieille revendication des employés du secteur du commerce. La nouvelle convention collective qui s’appliquera au secteur du commerce de détail, à partir du 1er janvier, met fin au travail le dimanche en Espírito Santo. Ce matin, la caissière de notre supermarché libanais préféré (Carone) nous disait quel soulagement c’était pour elle … Vitória, l’Espírito Santo et le Brésil, un blog de Francis Juif
en français
brazosEn tus brazos
Hoy, con el alma en pedazos, temblé al pensar en tus brazos, y cada noche de horror grité, grité tu nombre querido, quise volver a tus brazos, y al ver los pibes dormidos, te juro que enloquecí, cuando por dentro me vi, y comprendí lo que hacías, quiero mirar hacia Dios, aunque me muerda el dolor, aunque me cueste morir. Un film d’animation réalisé par François-Xavier Goby, Édouard Jouret et Mathieu Landour
5 minutes, sous-titres
indigenPueblos Indígenas de México
Les peuples autochtones du Mexique
Série documentaire qui traite la vie, les réalisations et les défis des différents peuples et cultures du Mexique, ainsi que des questions d’actualité comme leur organisation, le travail, la santé, l’éducation, la langue, la migration, l’écologie, les traditions … 41 vidéos d’une douzaine de minutes chacun.
Triqui, Mixteco, Amuzgo, Otomí, Mixe, Zapotecos, Purépecha, Mazahua, Chinanteco, Mazateco, Guarijío, Mayo, Chichimeca, Nahua, Tepehua, Huave, Chatino, Chontal, Cora, Huichol, Ixcateco, Kumiai, Maya, Popoluca, Rarámuri, Seri, Tenek, Tepehuano, Tlapaneco, Totonaco, Tzeltal, Tzotzil, Yaqui, Zoque, pueblos migrantes … Réalisation: CDI – Comisión Nacional para el Desarrollo de los Pueblos Indígenas. México
en espagnol
refugieEnvers et contre tout. Le jeu qui te fait expérimenter la condition d’un réfugié
Article 14. « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile dans un autre pays » Déclaration universelle des droits de l’Homme de l’ONU
Il existe des réfugiés dans pratiquement tous les pays du monde, et nous lisons quotidiennement dans les médias des articles sur leur situation périlleuse. L’acceptation et l’intégration des réfugiés en Europe est l’une des questions politique et morale les plus importantes de la société. Des individus deviennent réfugiés lorsqu’un ou plusieurs de leurs droits humains fondamentaux sont menacés et violés. Nul ne choisit d’être réfugié. Les réfugiés sont l’image même du rappel douloureux de l’échec de certaines sociétés. Apprendre à connaître la condition de réfugié et la vie en exil peut mettre en lumière l’importance du traitement pacifique des conflits, de la stabilité économique et du respect des droits humains …
Un jeu de connaissance et d’experience, sur Internet, réalisé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés
en français, espagnol, allemand, anglais …
El Chorinauta - comixEl Chorinauta – comix
Le Chorinauta est un projet pharaonique du maître Jorge Fantoni qui raconte la saga cosmique d’Anselmo Pappalardini, alias El Chori, sous forme de feuilleton.
Pour que tu comprennes mieux, pense que tu es devant une bande dessinée (genre « A suivre …« ) que tu lis derrière une vitre et qu’au lieu d’aller l’acheter au kiosque à journaux, tu dois aller au portail voir si un nouveau chapitre est paru. D’après le plan de mise en oeuvre (2006), les 27 chapitres composant cette saga seront publiés plus au moins tous les mois. Alors on devrait en avoir pour quelques années …
en espagnol
TropicáliaTropicália
Tropicália, Tropicalismo ou Movimento tropicalista … est un mouvement culturel, musical et esthétique apparu au Brésil après le coup d’état militaire de 1964. Son expression la plus importante fut musicale avec des artistes tels que Caetano Veloso, Torquato Neto, Gilberto Gil, Os Mutantes, Tom Zé. En opposition au nationalisme et à la musique populaire de l’époque ils intègrent des éléments de la culture pop, rock … Un project d’Ana de Oliveira
en portugais, anglais
Dessins de presse - Sergio AquinoDessins de presse – Sergio Aquindo
Immigration choisie – Selective immigration – Inmigración selectiva
Moi être né dans Argentine dans une année 1974. Une fois année 2000 en place, moi habiter en France, pays beau que j’aimer profondément. Je mange la viande de la vache. Je dessiner sur les papiers avec couleurs. Je sais lire articles journalistiques en français, langue belle que j’aimer profondément. Je suis écrivain sur la machine à écrire aussi. Je travailler dur et sans se plaindre ( … ) Bonsoir monsieur.
en espagnol, anglais, français
Photographies - Marcos LópezPhotographies – Marcos López
Gardel apareció en el picnic ( Pop latino )
… Acheter un véhicule 4X4 avec des vitres fumées, on est plus haut, on regarde de plus haut, et comme cela on évite de regarder dans les yeux les gamins qui nettoient les vitres aux feux rouges ( … )
en espagnol, anglais

Futbolizados.com Futbolizados.com
Un blog équatorien
de football …
en espagnol

 crucifixVenezueLatina

Le pays d’Hugo Chávez vu par le petit bout de la lorgnette
Pas triste !
Jean-Luc Crucifix arrive au Venezuela en 1983… et s’y trouve toujours

Je me trouvais hier dans la petite localité de Lagunillas, près de Mérida. J’avais une réunion dans la salle principale de la mairie, là où se tient le conseil municipal. Derrière le siège du maire, la copie d’un portrait de Simón Bolívar, comme il se doit dans tout lieu quelque peu officiel au Venezuela.

Ma surprise fut plus grande lorsque je découvris, sur le mur transversal, une peinture, originale celle-là, représentant une espèce de photo de famille : un Hugo Chávez, en chemise rouge, y côtoyait Ernesto Che Guevara, Fidel Castro, Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine, Karl Marx et Simón Bolívar, rien que ça.

Comment lire cette étonnante galerie de portraits ? L’auteur a voulu représenter, sans aucun doute, une filiation : six générations de révolutionnaires, l’un pouvant être, à peu de chose près, le fils spirituel de son voisin direct sur la toile. Filiation idéologique, donc.

Mais ce beau montage craque de partout : comment imaginer une filiation entre Bolívar et Marx, alors que ce dernier a écrit des pages incendiaires sur le Libertador d’Amérique du Sud? Il s’agissait, il est vrai, d’un article de commande pour une encyclopédie, donc un écrit mineur de Marx, mais on voit mal comment l’auteur du Manifeste du Parti Communiste et du 18 Brumaire de Louis Bonaparte aurait pu blairer l’aristocrate et militaire aux accents napoléoniens qu’était Simón Bolívar, tout Libertador qu’il fût considéré en Amérique latine ……
En français

Partez sur les traces du Graffiti Chili, Argentine, Uruguay, BrésilPartez sur les traces du Graffiti
Chili, Argentine, Uruguay, Brésil

Faisons le mur
Sigan las huellas del Graffiti
L’art urbain sud américain est en effervescence depuis une dizaine d’années, puisant ses sources dans le graffiti new yorkais, le mai 68 français, le pop et le situationnisme, mais aussi dans les racines muralistes, contestataires ou graphiques de ces pays.
De janvier à juin 2009, munis d’une petite caméra et d’un appareil photo, nous sommes partis à la rencontre des acteurs du graffiti dans les grands villes du Chili, d’Argentine, d’Uruguay et du Brésil. Artistes, spécialistes, journalistes, habitants ou galeristes, chacun d’entre eux nous a donné sa vision du graffiti.
A travers le support ludique et interactif du webdocumentaire, nous essayons de faire partager un peu de leur culture avec l’envie d’ouvrir des espaces de réflexion sur les enjeux de l’expression et des luttes populaires, de la réappropriation de l’espace public, de l’imaginaire urbain …
Un webdocumentaire réalisé par Lucie Lejeune et Clément Biron – 2010. En français, espagnol.

 

 Moleskine LiterarioMoleskine Literario
Notas al vuelo en cuaderno Moleskine
Moleskine Littéraire
Blog littéraire de l’écrivain péruvien Iván Thays
en espagnol
Amazonie. Le souffle indienAmazonie. Le souffle indien
En Amazonie, des Indiens perçoivent intrigués d’étranges phénomènes climatiques : les saisons se décalent et s’embrouillent, la pluie vient trop tard, certains fruits mûrissent et tombent avant la montée du fleuve, des poissons ne mangent plus à leur faim. Et la chaleur s’abat tôt le matin sur les cultures au jardin.Au fin fond de la forêt, des chamans leur parlent des Blancs qui ont trop construit d’usines, trop ouvert le ventre de la terre pour en extraire l’or et le pétrole, et qui ont troué le ciel. Des Blancs qui déboulent désormais en Amazonie pour leur « acheter de l’oxygène » et leur proposer des « stages de préservation » !
D’innombrables ethnies indiennes préservent l’Amazonie depuis la nuit des temps. Grâce au savoir ancestral transmis par les anciens, au respect des lieux sacrés – où se reproduisent les espèces – et des plantes sacrées comme la coca et le yagé qui concentrent la connaissance, ils règlent le temps et le monde.
C’est à un voyage en pirogue que nous vous convions. Au gré de l’eau et des mythes. Mais un voyage à leur rythme, depuis leur regard, leur vision du monde et du temps, leur perception des Blancs et du changement.
Un voyage poétique, onirique parfois. Mais un voyage inversé, du fond de la forêt – dans une communauté Matapi – au monde des Blancs – dans la bourgade de Leticia – en passant par les communautés indiennes Tikuna ou Muinane déplacées par la violence ou rattrapées par la ville.
D’un monde mythique à un monde blanc déréglé où les Indiens tentent de partager leurs connaissances puis d’imposer leur voix.
A chaque étape, une thématique depuis la parole indienne, associée à un tableau qui dépeint une « cosmogonie » – une vision du monde depuis ses origines. L’univers graphique magique du peintre Miguel Cárdenas accompagne la parole et le monde indiens …
Un web-reportage réalisé par Mylène Sauloy – arte.tv – 2011 En français, allemand.
Buena memoria y Nando, mi hermanoBuena memoria y Nando, mi hermano
De Marcelo Brodsky
Fernando Rubén Brodsky, mon frère, fut enlevé le 14 août 1979, pendant la dictature argentine. Il est disparu depuis cette date.
– Photo 9 :
Les trois dans le bateau : En premier lieu, Fernando. En équilibre, au fond, ma soeur Andrea. Mes vieux tiennent la barre, prennent des photos et vont en passagers tandis que nous ramons. Nous sommes sur le Gambado, un week-end sur le Tigre. Faire des sorties en bateau était l’activité familiale par excellence. Encore qu’elles fussent occasionnelles, le Fleuve est resté en nous. Nous nous sommes habitués à ses eaux sombres et à ne pas plonger tête la première parce qu’il pouvait y avoir un tronc flottant sous l’eau.
– Photo 1 : Fernando à la Boca. Avec cette photo de mon frère, ma mère a commencé et terminé sa carrière photographique. Peintre et sculptrice, Sara avait décidé d’étudier la photographie et s’était inscrite aux cours du Fotoclub Buenos Aires. Avec cette image, elle remporta le premier prix d’un concours ayant pour thème « La Boca ». Nando est assis dans un théâtre de plein air vide. Il regarde notre mère avec sérieux et concentration, avec un geste caractéristique. Il a au même temps l’air sûr de lui et sans défense. J’avais une chemise identique à celle qu’il porte sur la photo. On nous les avait achetées ensemble, bleue pour lui, rouge pour moi. Au moment d’encadrer la photo, ma mère y a ajouté une médaille. Pas celle du prix du Fotoclub, mais une que Nando avait gagné dans une épreuve de natation. C’est une image avec un double prix, et elle mérite d’ouvrir ce chapitre dédié à mon frère, qui aurait pu en avoir beaucoup plus.
– Photo 6 : Nando au parc. Notre maison était en face du parc Rivadavia, la place de nos jeux. Fernando, déjà adolescent et les mains dans les poches, passe devant un graffiti du Poder Joven qui dit « Paz es fuerza » …
– Photo 15 : Fernando dans une fête. Fernando a les yeux fermés, près de la table de la salle à manger de notre maison de Caballito. La fête de famille se déroule autour de lui. Il est élégant, porte cravate et un sac style prince de Galles. Il y a des fleurs au centre de la table et des coupes de vin à moitié vides. Les dos des invités me rappellent un peu la manière dont les gens ont tourné le dos à ce qui avait lieu autour d’eux durant les années les plus dures de la dictature militaire.On dirait aussi qu’il y a une fracture générationnelle : les aînés ignorent les plus jeunes, représentés par Fernando, qui regarde d’un autre côté …
en espagnol, en anglais
bustos Les livres de Julio Cortázar
Los libros de Cortázar
… la bibliothèque personnelle de l’écrivain. Plus de quatre mille volumes qu’il possédait dans sa maison de la rue Martel à Paris : livres d’art, anciennes éditions des classiques espagnols, recueils de poèmes en anglais et français, dictionnaires et différentes éditions de ses propres œuvres, en espagnol ainsi que dans de nombreuses traductions. On trouve également dans la bibliothèque de Julio Cortázar un fond important de littérature sur les fantômes, les vampires -il possède sept éditions de Dracula-, l’alchimie, et des romans de mystère en éditions peu chères, des thèmes qu’il affectionnait. Également, une multitude d’anthologies de poésie de divers pays et langues, tout comme nombre des grands romans du XXe siècle.
Quelqu’un a dit que les livres conservent la trace des lecteurs que nous avons été ; ils gardent les notes, les phrases soulignées, des tickets de métro, entrées de musées, de vieux papiers avec des dessins ou des numéros de téléphone, photos d’identité , pages cornées et fleurs séchées. Les livres de Cortázar nous parlent d’un lecteur vorace et minutieux qui lit avec attention, qui souligne, commente et annote ce que lui suggère le texte, sans éluder le dialogue avec l’auteur, parfois d’un simple trait, d’un signe d’admiration, un point d’interrogation ; d’autres avec des commentaires enthousiastes : « Bien ! , Merveilleux ! » et parfois irrités ou ironiques : « De la bouillie ! Lamentable !« .
Les livres de Cortázar, ses notes, commentaires et les objets qu’il y a oublié permettent de connaitre le Cortázar lecteur, nous apportant une vision inédite, complice et captivante de l’auteur de Rayuela, qui, disait-on, ne cessait jamais de grandir, là-bas à Paris, poursuivi par la malédiction d’être toujours jeune.
Ces livres, la bibliothèque personnelle de Julio Cortázar, se trouvent actuellement à la Biblioteca de la Fundación Juan March, à Madrid.
Les livres de Cortázar est aussi une exposition. Centro Virtual Cervantes, Instituto Cervantes. en espagnol
Sub - Cooperativa de fotógrafosSub – Cooperativa de fotógrafos
Sub n’est pas une agence photo. Nous sommes six photographes à avoir conçu un site internet pour y exposer nos œuvres. Nous collaborons dans des projets collectifs mais également individuels. Nous sommes autant des professionnels qui partagent des contacts que des amis qui se réunissent dans un bureau dans le centre de Buenos Aires pour faire de Sub plus qu’une simple addition de photographes.
Les bénéfices sont en partie répartis entre nous et le reste est utilisé pour payer le loyer et pour nous permettre de voyager quand les évènements le demandent. Internet nous permet de fonctionner en tant que groupe et de bénéficier des talents de chacun d’entre nous. Nous sommes maîtres de nos outils et inventons nos médias.
Par dessus tout, nous essayons de refléter nos idées dans nos photographies. Nous produisons des reportages, des essais, des actualités et des photos d’archives : un peu comme une agence. Peut-être le sommes-nous après tout.
Voyez vous mêmes.
Cooperativa Sub: Martín Barzilai, Gerónimo Molina, Gabriela Mitidieri, Sebastián Hacher, Nicolás Pousthomis, Olmo Calvo Rodríguez,Gisela Volà. En anglais, espagnol, français allemand
Enrique Metinides - Sur le lieu de la coïncidenceEnrique Metinides – Sur le lieu de la coïncidence
En 2011, Enrique Metinides fête ses soixante-dix-sept ans, cinquante ayant été dédiés à ce que l’on nomme au Mexique la photographie de « nota roja » : des images pour la presse à scandales, des accidents, morts et désastres.
Les images de Metinides capturent des instants émouvants et raffinés de ses évènements tragiques. Ses photographies… une dynamique complexe qui attire et repousse au même temps, sont des photographies qui restent gravées dans notre imagination grâce au pouvoir de cette expérience esthétique.
Le fait de contempler un accident, un corps ou une catastrophe, produit chez le spectateur des émotions contradictoires : tout d’abord on se cache les yeux, mais ne fois cet instant passé, le choc laisse place au regard, à l’opportunité de voir et de faire face à la brutalité du moment dans toute sa force. Metinides, un passionné de cinéma, trouve, dans chacun des milliers de cas qu’il a photographié, l’angle le plus cinématographique, le moment le plus dramatique ; ses images informent autant qu’elles créent une scène, une seule image se transformant en une narration plus proche du cinéma que de la photo.
Ce qui rend unique le « Niño » Metinides, son surnom dans les journaux de « nota roja », est que ses images montraient à la fois le panorama, la scène, la victime et le spectateur : une image complète. De notre côté, nous les spectateurs, nous entrons dans le jeu de miroirs, regardant les voyeurs du drame. Le jeu avec des miroirs ou le jeu de miroirs ? Metinides voit tous les points de vue simultanément : d’un côté, congelé dans l’évènement, suspendu dans le temps à travers de l’immobilité d’un cadavre qui projette un filtre sur tout ce qui l’entoure, et de l’autre la duplicité de l’intrus dont le regard jaillit d’une transe hypnotique, sous l’emprise de la fascination que provoque la danse morbide de la fragilité et la négation proche.
Texte de Veronique Ricardoni – 2010 En anglais, espagnol
Havana - MiamiHavana – Miami
Un webfeuilleton documentaire sur la jeunesse cubaine. Portraits en direct d’une génération séparée par un bras de mer. La révolution cubaine, c’était il y a plus de 50 ans. Ils ont entre 12 et 38 ans. Ils sont cubains, ils vivent aujourd’hui à Cuba et aux Etats Unis. A 150 kilomètres les uns des autres. Leurs soucis, leurs espoirs, leurs vies et leurs envies … Chaque semaine, 3 vidéos de La Havane, 3 vidéos de Miami, pendant 3 mois.
À La Havane:
– Yanniel, 22 ans, boxeur amateur – Lisandra, 19 ans, sur le point d’accoucher, cherche du travail – Retzel, 23 ans, technicien dans la construction et musicien – Marvis, 25 ans, travailleuse sociale, mère d’un petit garçon – Abdel, 25 ans, acteur et assistant à la Division propagande et publicité de l’Institut de Radio-Télévision – María Karla, 20 ans, étudiante en droit
À Miami:
– Robert, 25 ans, auteur-compositeur de musique latino – Diana, 12 ans, brillant espoir de l’école du Miami City Ballet – Lisette, 36 ans, en train de créer une société de cigares avec son père – Monica, 17 ans, élève de terminale qui rêve de conquérir Broadway – Alexis, 38 ans, jeune papa célèbre champion de lutte libre et entraîneur – Luis, 18 ans, lycéen, exilé à Cuba depuis l’âge de 3 ans avec sa mère et sa soeur
Un webdocumentaire arte.tv – 2010 En français, anglais, espagnol, allemand
Jorge Negrete. Cyber Club MundialJorge Negrete. Cyber Club Mundial
Jorge Alberto Negrete Moreno (Silao, Guanajuato, 30 novembre 1911 – † Los Ángeles (Etats-Unis), 5 décembre 1953), chanteur et acteur mexicain formé au chant lyrique, révolutionna la chanson « ranchera » mexicaine, l’exposant aux yeux du monde entier. Il fut un des acteurs de la « Época de Oro » du cinéma mexicain ayant eu l’impact le plus important en Amérique Latine. Il fonda le Syndicat des Travailleurs de la Production Cinématographique République Mexicaine, et restructura avec un petit groupe d’acteurs l’Association Nationale des Acteurs (ANDA), de laquelle il fut président…
Jorge Negrete Cyber Club Mundial « … Soyez tous et chacun d’entre vous bienvenus dans cette nouvelle maison où vous pourrez manifester votre admiration devant la vie et l’oeuvre de Jorge Negrete, dans un cadre de fraternité et de tolérance, mais avant tout de respect de sa mémoire …
Nous vous invitons donc à continuer à nous rendre visite, car le devoir ne s’arrête pas ici, notre mission étant au contraire de devenir la principale référence de la toile pour ceux qui souhaitent trouver des informations relatives à la trajectoire artistique de Jorge Negrete …« 
en espagnol
Picnic - ADN MéxicoPicnic – ADN México
Dans sa recherche constante d’initiatives fraîches, différentes ou innovatrices, le magazine mexicain Picnic a organisé le concours de portraits ADN México (2010). La finalité étant que les photographes interprètent par un portrait ce qui nous distingue et nous caractérise comme mexicains.
Le concours s’est déroulé avec l’objectif d’inviter à la lecture et à la réflexion sur la réalité contemporaine. Picnic en a profité pour exposer au public les œuvres réalisées par les jeunes talents du Mexique.
A cette occasion des photos de tout le pays furent reçues. Le jury fut chargé de sélectionner les dix meilleurs candidats qui résumeraient ce que signifie vivre au Mexique. De plus, le Prix du Public y fut dévoilé, obtenu par le vote des internautes sur notre site web.
Nous remercions tous les participants pour avoir fait d’ADN México un succès.
en espagnol
abacq.org - L'autre Revue de presseabacq.org – L’autre Revue de presse
La otra Revista de prensa.
Actualité, écrits, images, phrases et philosophies,
à destination de la jeunesse …
Une sélection quotidienne de la presse internationale et nationale en ligne
en espagnol
Argentine, le plus beau pays du mondeArgentine, le plus beau pays du monde
La crise s’installe en Europe ? En Argentine, elle est devenue un véritable mode de vie.
L’Argentine est un pays paradoxal et singulier en Amérique, dont l’histoire mouvementée nous ramène sans cesse, en filigrane, à l’Europe autant qu’à l’Amérique.
Miracle économique jusque dans les années 50, la crise est par la suite devenue un mode de vie. En 2001, le pays était en banqueroute, en proie aux pillages et aux violences. Dix ans après, l’Argentine demeure un rêve latin d’Amérique pour des « Européens » à la recherche d’un destin.
A l’heure où le pays revient sur les périodes sombres ou glorieuses de son passé (dictature, crise, luttes), et que l’Europe traverse une crise sans précédent, le web-documentaire Le plus beau pays du monde vous propose de découvrir cette proximité méconnue, à travers le regard des hommes et des femmes qui font l’Argentine d’aujourd’hui.
C’est au gré des rencontres, des témoignages, des histoires… La crise, la dictature, l’immigration, les luttes, les populations autochtones, le football, l’exode, les grands espaces, le tango… sont autant de thématiques qui forgent l’identité argentine.
Un web-documentaire écrit et réalisé par David Gormezano. ARTE.tv
en espagnol
M de MichoacánM de Michoacán
Photographies de Carlos Álvarez Montero
Mexique …
Quand on pense au phénomène des migrations, on a à l’esprit celui qui part ou celui qui reste, mais rarement celui qui s’en revient. Jacon, Michoacán, est une de ces villes ayant été transformées par l’influence des États-Unis, par les émigrés, qui à leur retour, ramènent avec eux de nouveaux goûts et modes de vie qu’ils ont adoptés durant leur passage chez le voisin du Nord.
M de Michoacán s’intéresse au thème de l’importation de la culture des gangs à travers de quelques habitants du quartier San Pablo et des zones du voisinage, pour lesquels la route Michoacán-Californie est devenue par la force des choses une habitude. Cela a conduit à ce que de nombreux migrants, obligés par les circonstances ou par leur propre décision, s’intègrent dans des gangs et qu’à leur retour ils en rapportent les habitudes, qui seront rapidement diffusées dans leur entourage puis adoptées par les nouvelles générations.
en espagnol, anglais
Les Invisibles - La traversée clandestine du MexiqueLes Invisibles – La traversée clandestine du Mexique
Los Invisibles – Un viaje oculto a través de México
Un film documentaire de Marc Silver et Gael García Bernal, en collaboration avec Amnesty International.
Chaque année, des milliers de migrants risquent d’être enlevés, violés et tués au Mexique. Poussés par une misère sans nom et par l’insécurité qui règne chez eux, ils traversent le Mexique dans l’espoir d’atteindre les États-Unis, pays porteur de la promesse d’une vie meilleure. Bien trop souvent, cependant, leurs rêves tournent au cauchemar.
Composé de quatre parties, Les Invisibles lève le voile sur l’un des itinéraires les plus dangereux du monde et révèle les récits inédits de personnes entreprenant ce périple vers le nord en passant par le Mexique.
en espagnol, français, arabe, anglais
Pakapaka ... chaîne de télévision destinée aux enfantsPakapaka
Pakapaka est une nouvelle chaîne de télévision destinée aux enfants de 2 à 12 ans, proposant des programmes de fiction, des dessins animés et documentaires.
Gérée par le ministère de l’Éducation d’Argentine, elle est visible sur internet. Il s’agit de la première chaîne éducative publique d’Amérique latine adressée aux enfants.
Les émissions sont également élaborées afin d’être utilisées dans les écoles, en appui de l’enseignement traditionnel. C’est pourquoi leur contenu est supervisé par des spécialistes de toutes les disciplines, parmi lesquelles les mathématiques, l’écologie, la musique, l’histoire .
La chaîne travaille aussi en collaboration avec d’autres télévisions publiques de la région ayant des programmes similaires
en espagnol
72 Migrantes.com72 Migrantes.com
Mexique. Bienvenue à l’autel virtuel 72migrantes.com
Dans les autels du Jour des Morts on rend un visage et un nom aux défunts, à travers leur évocation et leurs photos. On les accompagne par des chants et avec la nourriture que l’on partage.
C’est ce que nous souhaitons réaliser grâce à l’autel virtuel : utiliser le web pour célébrer la mémoire de 72 migrants d’Amérique Centrale et du Sud, assassinés en août 2010 par l’un des quelques groupes de psychopathes qui cernent le Mexique. Ce site prétend également rendre un hommage aux milliers de disparus ayant tenté de traverser la frontière et dont les os, gisant dans le désert, ne seront jamais retrouvés.
72migrantes.com a deux principaux destinataires. L’un est la grande communauté des artistes, intellectuels et créateurs mexicains, qui semblent de plus en plus impuissants face à une réalité digne d’un monde de cauchemars. Nous avons voulu ouvrir un espace pour leur voix. L’autel virtuel est le résultat d’un effort commun à des dizaines d’écrivains, musiciens, photographes, programmateurs et graphistes.
Les autres sont les familles des victimes. Nous espérons qu’elles puissent découvrir l’autel et se savoir accompagnées dans leur terrible douleur … Merci, et bonne route
.
en espagnol
Morfi Jiménez Mercado - PortraitsMorfi Jiménez Mercado – Portraits
Photographies. Comme en peignant des tableaux
Morfi Jiménez Mercado (Lima, Pérou,1976) est un portraitiste autodidacte …
Certains de ses personnages ressemblent à des êtres sortis des entrailles de la terre, tandis que d’autres semblent flotter autour d’elle. Il y a dans ces photos, un aura magique qu’il imprime en se servant de la couleur. Ses photos du paysan andin nous plongent dans les profondeurs du Pérou, où ses héros, hommes, femmes, enfants et viellards semblent profiter à plénitude de toute la beauté et le charme d’une journée quelconque …
en espagnol
Mulas y caballosMulas y caballos
Photographies de Adriana Bustos. Traction à sang
Adriana Bustos explore deux des thématiques les plus brûlantes (et connectées) de la dernière décennie en Amérique latine : d’un côté les portraits des chevaux utilisés par les « cartoneros » à Córdoba, Buenos Aires et Rosario ; de l’autre les témoignages et les rêves des jeunes femmes utilisées comme « mules » par le trafic de drogue. Pauvreté, exclusion et illusions traversent l’oeuvre ( … ) Nena. Toro. Rosario. Soñador. Barón. Ce sont les noms de chevaux et de juments. Naseaux d’animaux exsangues, les portraits de cette série sont aussi perturbants que le regard des bêtes : ces animaux montrant les traces du dur labeur qui les consume, le trajet quotidien à travers la ville, tirant les chariots des cartoneros. L’artiste nous les présente en gros plan, proches du spectateur, les signalant comme symboles de la réalité économique des villes de Córdoba, Rosario et Buenos Aires …
Texte de Claudio Iglesias, Página 12, Argentine
Desentrañando ColombiaDesentrañando Colombia
Depuis des dizaines d’années, la Colombie est en guerre, bien qu’elle soit silencieuse et qu’elle se déroule de nuit, quand les hélicoptères de l’armée survolent les montagnes et que les colonnes de soldats cherchent leur route dans la jungle. Elle est en guerre malgré le fait que les morts soient des « disparus », jetés dans les fleuves, démembrés où brûlés. En Colombie se livre une guerre à laquelle participent les guérillas des FARC et de l’ELN, les paramilitaires et l’Etat, qui a coûté la mort de milliers de personnes. Ceux qui sont tués sont paysans, maîtres d’école, syndicalistes, politiques ou journalistes qui tentent de rester citoyens ou simplement de survivre.
Tout cela chez le partenaire privilégié des États-Unis face à la « menace » des nouvelles gauches latino-américaines, ainsi que de l’Europe, protectrice de ses multinationales et de ses groupes éditoriaux.
Desentrañando Colombia est un voyage parmi ces victimes qui essaient de lutter contre cette folie. Parmi elles, les familles de disparus qui signalent publiquement les assassins, les dénoncent et cherchent un appuis à l’étranger, à travers les caméras, tout en sachant qu’en contrepartie, une fosse commune peut les attendre. Parmi elles également, des journalistes, qui doivent trouver un espace de liberté entre les médias du pouvoir pour continuer à informer ; des défenseurs des droits de l’homme, dénoncés eux-mêmes par Álvaro Uribe comme des terroristes ; des indigènes, expulsés de leurs terres par les multinationales et privés de leur culture … petits-enfants.
Un reportage de Periodismo humano – En espagnol
Le regard du taxiste - Oscar Fernando GómezLe regard du taxiste
Mon nom est Oscar Fernando Gómez né à Monterrey, Nuevo León, México. J’ai commencé à prendre des photos pour le plaisir, dans les collines, les rivières, dans la nature en général. Quelqu’un m’a dit que je pourrais faire les photos du mariage d’un voisin. A partir de là, j’ai commencé à travailler dans ce genre d’évènements. Je n’ai pas étudié la photographie, mais j’avais lu un peu. Comme je devais beaucoup me déplacer et cela coûtait cher, j’ai décidé de devenir taxi, pour ne pas avoir à payer et avoir un véhicule disponible.
Je ne savais pas bien conduire, alors les passagers me donnaient des trucs. Ma femme attendait un bébé, et durant mon travail de taxiste, j’ai pensé à faire un album de photos pour ma future fille. J’ai alors commencé à parcourir l’Etat, les 35 villes du Nuevo León. Le 24 novembre, ma fille naquit, mais le jour suivant, elle décéda. En une journée, tout s’effondra.
Je devins taxi à temps plein, tout en continuant la photo. Je me sentais attiré par les drames des gens. Aujourd’hui je vis à San Nicolás de los Garza. Mon bonheur dans la vie est devenu la conduite, photographier et profiter d’une boisson glacée. Je pense vivre ainsi jusqu’à mon dernier jour. Avec le temps, je m’imagine montrant mes photos à mes deux fils et, si Dieu le veut, à mes petits-enfants.
en espagnol
La Calle del medio - CubaLa calle del medio
Chers lecteurs : Chaleur, vacances, football, volley, et l’ombre de la guerre qui plane sur de lointaines régions, proches malgré la distance. Quand sonne le glas -disait Ernest Hemingway- il le fait pour toi, pour nous, pour tous. C’est pour ça que les « ubreros » ont souhaité réfléchir sur le thème de la guerre, et que Santiago Alba Rico, Jorge Wejebe Cobo et Javier Couso, frère du cameraman assassiné à Bagdad par les troupes d’occupation, se souviennent d’histoires qui peuvent se reproduire. Mais on parle aussi de volley et de foot, et La Calle del medio dialogue avec Ulises Aquino sur pourquoi il a sorti l’opéra dans la rue. Ernesto Pérez Castillo, qui a déjà été invité de ces pages, revient avec trois nouvelles. Et le débat sur la musique que nous écoutons à Cuba continue. Enfin, comme toujours, vos opinions sur divers sujets. Nous voulons vous faire plaisir, vous surprendre, vous accompagner. Écrivez-nous. Merci.
Calle del medio (La rue du milieu ), est un mensuel édité à Cuba. Chroniques, culture, livres, musique, télévision, du sport, des recettes de cuisine, des dessins de presse …
en espagnol
Femmes footballeuses dans les Andes péruviennes - Daniel SilvaFemmes footballeuses dans les Andes péruviennes
Photographies de Daniel Silva Mujeres futbolistas en los Andes peruanos. Churubamba est une communauté paysanne située à 4000 mètres au dessus du niveau de la mer, dans le district d’Andahuaylillas, dans le Cusco. Environs 250 familles s’y consacrent à l’agriculture et à l’élevage de moutons et de lamas.L’équipe de football de Churubamba est composée de 30 membres, les femmes combinant les tâches du foyer et leur activité de paysannes aux matchs de football qu’elles disputent l’après-midi sur la place du village. Elles participent à un tournoi annuel avec d’autres villages de la province de Cusco. Elles sont championnes du district d’Andahuyllas.
en espagnol
La pire catastrophe pétrolière au monde: Texaco en Amazonie EquatorienneLa pire catastrophe pétrolière au monde: Texaco en Amazonie Equatoriennee
De 1964 à 1992, la multinationale pétrolière Texaco (aujourd’hui Chevron) a exploité le pétrole du Nord de l’Amazonie Equatorienne. Elle a disposé d’une concession d’environ 1.500.000 hectares de jungle. Durant cette période, Texaco a rejeté ses déchets et eaux de formation (eaux extraites lors du processus d’extraction pétrolière), tous hautement toxiques dans les rivières. Celà s’ajoute à la construction de piscines de stockage obsolètes et perméables qui contribuent à contaminer les eaux souterraines. Plus de 30.000 personnes utilisent ces rivières comme source d’eau potable, ainsi que pour la pêche et l’irrigation. Aujourd’hui, des dizaines de communautés souffrent toujours de cette pollution. Le taux de cancer, les problèmes reproductifs et les défauts de naissance s’étant fortement accrus. Un site web: Frente de Defensa de la Amazonía.
en espagnol
Adieu GénéralAdieu Général
Un film d’animation de Luis Briceño
« A la télé on disait beaucoup de bien du général Pinochet, il avait sauvé le pays du chaos marxiste …
J’avais les cheveux longs mais mes parents n’étaient pas des hippies. Ils étaient marxistes, ils avaient les cheveux longs et n’aimaient pas les militaires qui, eux, avaient les cheveux très courts.
Dans les règles héritées des militaires il fallait travailler plus pour gagner plus, pour être plus que les autres … »
Humour et autodérision d’un Chilien sur le Chili des années 80. À la fois lucide sur les espoirs face à la dictature de Pinochet et nostalgique d’une époque où les rapports humains étaient solidaires et généreux.
Le film sur le site d’Arte TV (5 minutes 20s.) – Les années 80: Adieu Général, Un film d’animation de Luis Briceño – Durée : 05′20 – 2009 – Caméra de poche / Une collection de courts métrages tournés sur téléphones mobiles sur le thème Les années 80
en français
La route du merlu, de la surpêche à un produit de luxeLa route du merlu, de la surpêche à un produit de luxe
La ruta de la merluza – de la sobrepesca a un bien de lujo
Une enquête du FOPEA – Forum de journalisme argentin
De la surpêche au produit de luxe
On le pêche dans les mers argentins. Mais en Espagne il est acheté au même prix que dans n’importe quel quartier de Buenos Aires. L’explication d’un paradoxe: la surexploitation de la pêche et les abus des distributeurs. Pas à pas, le merlu se vend au prix du boeuf … La pêche du merlu commun représente près de 70% de la pêche maritime argentine. La pêche industrielle représente plus de 90% de la production du secteur. Et se développe le long du littoral, depuis la province de Buenos Aires à la Terre de Feu
en espagnol
Gauchito Gil est le saint des pauvresFaveurs reçues, dévots du Gauchito Gil
(Faites attention. Il est très puissant. Une femme lui a demandé de ne plus jamais revoir sa soeur, et dans l’instant elle devint aveugle, piégée par la formulation de son voeu)
Photographies de: Sebastián Hacher, photographe, journaliste. Membre de la Coopérative Sub et auteur du livre « Gauchito Gil ».
Gauchito Gil est le saint des pauvres. Après sa mort injuste entre les mains de la police, en 1878 à Mercedes, Argentine, sa réputation de protecteur des humbles, des sans-papiers et des aventuriers s’est transmise de bouche à oreille. Sa fête attire 200.000 personnes chaque 8 février.
« Ce 8 février est ensoleillé. L’arbre d’où Gauchito fut pendu est peint en rouge. La fontaine qui l’entoure se remplira de cire de la même couleur, coulant des cierges des dévots. A quelques mètres de là une croix et un sanctuaire indiquent le lieu où Antonio Gil fut enterré. Pour y arriver, il faut endurer cinq heures de queue en plein soleil. Pendant le trajet nous passons par une kermesse, échangeons nos expériences avec d’autres dévots, achetons des images du saint et surtout écoutons les offres et les histoires des commerçants. On ne peut faire un pas sans se cogner avec un vendeur de cierges, T-shirts, serpents en bois, certificats de foi ou petits bonnets à l’effigie du saint ».
en espagnol
Ciudad Juárez, à l'ombre du narcotraficCiudad Juárez, à l’ombre du narcotrafic
Ciudad Juárez, en la sombra del narcotráfico
« Il y a 12 ans, Ciudad Juárez s’est transformée en la coupable de ce que je sois profondément tombée amoureuse du Mexique. Aujourd’hui, mon coeur mexicain né en Espagne résiste à deux mots très mexicains. Il résiste à « ni modo » (rien à faire …) Ce blog montre mon amour douloureux pour Ciudad Juárez, frappée encore une fois par ce qu’on nomme la guerre contre le narcotrafic ».
Judith Torrea, auteur du blog « Ciudad Juárez, à l’ombre du narcotrafic », a reçu cette année le Prix Ortega y Gasset de journalisme…
en espagnol
Chili: zones occupéesChili: zones occupées
Vivre et/ou mourir dans une « zone occupée » de Santiago du Chili
Santiago est souvent considérée comme la seconde ville sud américaine en termes de qualité de vie. Ce qui n’est pas vrai pour tous. Le CIPER (Centre d’Investigation et d’Information Journalistique) a détecté au moins 80 secteurs de la capitale chilienne où des milliers d’habitants vivent sous la loi du plus fort.
Ce sont plus de 650.000 personnes qui doivent survivre entre bandes de narcotrafiquants et de délinquants. Bien que ceux-ci ne forment qu’une infime frange de la population, essentiellement composée de travailleurs, chômeurs, femmes aux foyers et étudiants, ils ont réussi à imposer leurs règles, auxquelles les autres n’ont d’autre choix que de se soumettre. Parmi les habitants, le sentiment d’abandon par les autorités prédomine.
C’est ainsi qu’aujourd’hui s’organise la vie dans une « zone occupée » de Santiago.
Un reportage du : Centre d’Investigation et d’Information Journalistique (CIPER)
en espagnol
Cuba - WikitravelCuba
… dans Wikitravel, le guide de voyage libre
Wikitravel est un projet communautaire pour créer un guide de voyage libre, complet, à jour et fiable du monde entier. Ce sont les internautes eux-mêmes qui en produisent le contenu. Wikitravel compte déjà 2.289 destinations, guides et autres articles écrits et édités par des Wikivoyageurs du monde entier.
en espagnol, français, anglais, italien, portugais, allemand, russe …
Aguadulce's souvenirAguadulce’s souvenir
Photographies d’Adrián Portugal
Aguadulce (Eau douce), la plage la plus populaire de Lima, Pérou, a une eau salée. Ce qui apparaît comme une contradiction peut se voir comme un signe de ce qu’en ce lieu les choses ont une logique propre : celle d’un territoire libre, tel le monde à l’envers des anciens carnavals. Chacun sera celui qu’il veut être, et emportera en souvenir un portrait dans une église des Bahamas, ou entouré d’animaux dans la forêt amazonienne. Face à des scènes de fantaisie, le sable est un terreau fertile pour l’amour, et une eau pour la liberté. Les rêves et souvenirs des baigneurs défilent devant nos yeux sous forme de tatouages qui respirent sur la peau dorée par le soleil et l’eau salée d’Aguadulce …
en espagnol
Diario sin motocicletaDiario sin motocicleta
Journal sans motocyclette. Canek Sánchez Guevara (La Havane, Cuba, 1974) est un oisif professionnel diplômé en Sciences du Comportement urbain des rues de La Havane, nanti d’études élémentaires et supérieures acquises dans Mexico, Monterrey, Oaxaca, Milan, Marseille, Barcelone et quelques autres banlieues. De nationalité apatride, il est détenteur de deux passeports, même si l’un d’eux ne lui sert à rien et l’autre plus ou moins. Il n’a pas de maison, pas de voiture et sa solvabilité bancaire est nulle. On raconte qu’il n’a jamais voté. Il a publié plusieurs exercices, tous déplorables. La presse impérialiste et démagogue l’appelle «le petit-fils du t-shirt». À part ça – assure-t-il – c’est un homme.
En français, Journal sans motocyclette de Canek Sánchez Guevara, est aussi, depuis janvier 2010, un blog invité dans Le Nouvel Observateur
en espagnol
Chile: Breve Imaginería política 1970 - 1973Chile: Breve Imaginería política 1970 – 1973
Chili : Brève Imagerie politique, 1970 – 1973
Au début des années 70 naissait l’aventure chilienne de l’Unité Populaire.
Le projet était simple, facile à comprendre, si clair qu’on pouvait le traduire en chansons qu’on sifflotait dans la rue. Si clair qu’il était possible de le peindre, le dessiner sur les murs, sur la toile, le papier
en espagnol
Villa Fiorito - En la tierra del DiegoVilla Fiorito – En la tierra del Diego
Un petit coin du grand Buenos Aires, Argentine, entrecoupé de caniveaux putrides et pleins de rats. A quelques mètres d’où naquit et grandit Diego Armando Maradona.
Là vit une cinquantaine de familles … un étalage de tous les maux des quartiers marginaux argentins. Un webdocumentaire, proposé par le journal argentin Clarín
en espagnol
Manuel Archain, photographiesManuel Archain, photographies
… Une recherche constante de personnages, d’histoires, à partir de dessins qui fonctionnent comme guides, comme filtres, pour aboutir à une seule image.
Manuel Archain est né en 1983 à Buenos Aires, Argentine.
en espagnol, anglais
Machu Picchu PostMachu Picchu Post
Un court-métrage d’animation de Clément Crocq, Margaux Durand-Rival, Nicolas Novali – 2008 Quand un pilote de l’aéropostale survole l’ancienne cité Inca Machu Picchu, il est loin d’imaginer ce qu’il va y vivre
El pincel de la cámara - photographies Pedro MeyerEl pincel de la cámara
Photographies de Pedro Meyer … Des portraits réalisés dans la ville de Trenedad, au Brésil pendant la procession de la Romeiria do Divino Pai Eterno, une fête religieuse annuelle. Ce sont des photographies des spectateurs de la procession. A travers ces images on a la possibilité d’avoir une meilleure approche de l’expérience individuelle de chaque personne participant aux festivités, au lieu de les voir comme un groupe homogène.
en espagnol, anglais
Memória Reveladas. Centro de Referência das Lutas Políticas no Brasil (1964 - 1985)Memória Reveladas. Centro de Referência das Lutas Políticas no Brasil (1964 – 1985)
Mémoires Révélées. Centre de référence des luttes politiques au Brésil (1964 – 1985)
Le site Mémoires Révélées, Centre de référence des luttes politiques au Brésil entre 1964 et 1985, ouvre à la population et aux enquêteurs les archives de la dictature militaire qui gouverna le Brésil durant cette période.
Mémoires Révélées est géré par les Archives nationales et dépend de la Présidence de la République. Parmi les documents disponibles, on en trouve provenant du Conseil de Sécurité National, du Service National des Informations, de la Division d’Intelligence de la Police Fédérale et d’autres entités officielles ayant eu une participation directe dans les évènements de l’époque.
Les personnes possédant des documents liés à cette période peuvent collaborer avec le portail en faisant don ou en permettant qu’ils soient copiés, afin de pouvoir être consultés par tout le monde.
en portugais
Two Million Homes for Mexico - Photographies de Livia CoronaTwo Million Homes for Mexico
Deux millions de maisons pour le Mexique
Photographies de Livia Corona . L’objet de ce travail est de montrer la physionomie des nouvelles infrastructures urbaines et de tirer de cette analyse la nécessité de reformuler notre notion traditionnelle de « communauté » et de « foyer ». Le projet s’apparente à une rupture : plusieurs aspects de l’habitat postmoderne sont dévoilés, considérant les obsessions régulatrices du capitalisme de notre époque et l’imagination de l’individu face à cette dégradation. Dans le même temps, photographier les habitants de ces nouvelles zones résidentielles au sein de leur maison, dans leur espace public limité, auprès de leur famille et de leurs biens, révèle le rôle que joue l’architecture dans la transformation actuelle des modes de vie de millions de Mexicains …
en anglais
Bendito MachineBendito Machine
Mesdames, Mesieurs, garçons et filles
Entrez et regardez / Oh notre Seigneur / toi qui nous libères des ombres, / bénis tous ces divins guerriers du bien, / créatures lumineuses qui veillent sur nos vies et nos carburants. / Remercions pour ses grâces / et louons ses idéaux d’amour, justice, équité et consommation. / Amen / (Prions)

Bendito Machine … une série de courts-métrages d’animation réalisés par Jossie Malis, artiste péruvien résidant en Espagne. Une réflexion sur le pouvoir, le consumérisme, la religion …
en espagnol, anglais
Habla HondurasHabla Honduras
Coup d’Etat au Honduras
Cela fait trois mois que Manuel Zelaya, président démocratiquement élu, a été évincé du pouvoir par un putsch militaire. L’état de siège a été instauré, les médias d’opposition aux putschistes ont été fermés. Des arrestations massives ont lieu; des cas de torture, des disparitions des personnes sont signalés. Depuis le 28 juin le peuple est dans la rue manifestant contre un pouvoir illégitime … Habla Honduras est un site d’informations fonctionnant sur le principe de la collaboration citoyenne. Les contributions sont envoyées au site via internet, par téléphone portable, par messagerie électronique …
en espagnol
Biblioburro - Biblioteca rural ambulanteBiblioburro – Biblioteca rural ambulante
En semaine Luis Soriano est l’instituteur de l’école rurale du village de La Gloria, Colombie. Il y a dix ans, Luis mettait en route le projet Biblioburro, l’âne bibliothèque. Tous les samedis, avec ses deux ânes Alfa et Beto, il parcourt bénévolement les villages du centre du département du Magdalena.
Biblioburro. Dans les sacoches des bêtes, des livres. Dans un pays en guerre, une bibliothèque à dos d’âne va à la rencontre des populations isolées du Nord de la Colombie. S’adressant en priorité aux enfants, qu’ils soient enfants de paramilitaires, des FARC, de paysans, ou de membres des cartels de drogue, le professeur Soriano fait non seulement office de bibliothécaire, mais organise également des séances de lecture, des cours improvisés ou encore des spectacles de marionnettes …
en espagnol
La Colifata - Manu ChaoLa Colifata
Depuis les jardins de l’hopital Tiburcio Borda, à Buenos Aires la Radio Colifata émet de nouveau …
émet comme toujours depuis déjà plus de 15 ans, cette fois sur internet en collaboration avec Manu Chao :
20 thèmes pour rire, pour pleurer, pour méditer … sur la vie, la mort, les mères, la solitude, l’amour, le tango, le Pape, Néron,
La fin du monde, le soleil et encore plus de vieilles folles …
Un voyage fou dans ce monde de fous, ceux de dehors et ceux de dedans, tous mélangés, tous dans le même sac.
Un voyage qui peut se télécharger gratuitement pour l’emmener à la maison, en voiture, au travail, au lit, en balayant, à dos d’âne ou de cheval, et écouter ce que disent et pensent les colifatos aux quatre vents.
On espère de tout notre cœur que ce voyage vous soit bénéfique, et ne vous donne pas envie de partir en courant vous réfugier dans le premier asile (de fous) venu …
Vous pouvez écouter et télécharger gratuitement l’album enregistré par les Colifatos et Manu Chao … Le site vivalacolifata.org a été créé dans le but d’aider la Colifata et les Colifatos, et de leur permettre de continuer à exister…
en espagnol, français, anglais
Una calle Salvador AllendeUna calle Salvador Allende
Une rue Salvador Allende … dans le monde
Des rues, des avenues, des parcs, des bâtiments publics un peu partout dans le monde … portent le nom du président chilien mort le 11 septembre 1973 en défendant la démocratie …
en espagnol
Tinta y Luz - Eugenio GarcíaTinta y Luz
Encre et Lumière. Photographies de Eugenio García. San José, Costa Rica. (Blog)
Ce que révèle la lumière / Avec une lenteur d’horlogerie … / le rectangle de lumière solaire s’avançait sur le sol … / jusqu’à illuminer la pénombre où un groupe de fourmis noires ôtaient la vie à un scarabée doré. / Dans un profond silence ….
en espagnol, anglais
Dessins et caricatures de Turcios. Omar Figueroa TurciosCaricaturcios
Dessins et caricatures de Turcios. Omar Figueroa Turcios (Blog)
Turcios est né à Corozal, Sucre – Colombie. Ses dessins ont été publiés dans les principaux journaux et magazins colombiens. Actuellement il habite à Alcalá de Henares, Espagne.« A la maison ils étaient très heureux de mon amour pour le dessin. Vous savez qu’il s’agit d’une très importante discipline et qu’elle appaise l’esprit … Quand je passais mon baccalauréat j’ai commencé à m’intéresser à la guitare vallenata, je consommais pas mal de bières et passais mon temps dans la rue. Mais dans le dessin j’ai trouvé ce que je cherchais … C’était surtout ma mère la plus heureuse » ….
en espagnol, anglais
El Manual del InsoportableEl Manual del Insoportable
Le manuel de l’Insupportable. Apprenez comment, sans efforts, vous pouvez vous transformer en être insupportable. En seulement 25 leçons…
Réalisé par CandyFunto (Chili) (CandyFunto est un Mystère -avec majuscule- de la foi. Nous sommes trois -comme le Père, le Fils et le Saint-Esprit, comme les Trois Stooges , les Trois Mousquetaires, les Trois Tristes Tigres- et nous sommes également un, tout à la fois. CandyFunto est un et trois. Ne demandez pas comment ça se fait, car c’est un Mystère, cela a déjà été dit. Il n’y a plus qu’a le croire…)
en espagnol, anglais
Le parc Yasuní dépend de vousLe parc Yasuní dépend de vous
Le Parc National Yasuní, en Équateur, est l’une des régions abritant la plus grande biodiversité au monde. Classé depuis 1989 comme Réserve mondiale de la Biosphère par l’UNESCO, on y a relevé la présence de 1762 espèces d’arbres et arbustes, ainsi que 567 espèces d’oiseaux. Y vivent également les Huaoranis, un peuple indigène.
Seulement, cette région possède un sous-sol particulièrement riche en hydrocarbures, surtout dans la zone du bloc ITT. On y trouve près du quart des réserves équatoriennes de pétrole, soit plus de 900 millions de barils.
Afin d’éviter une exploitation qui détruirait un écosystème exceptionnel, le Président de la République d’Équateur, Rafael Correa, a fait la proposition de s’engager à ne jamais extraire ce pétrole. En échange de la perte financière pour l’État, le gouvernement demande une compensation à hauteur de 5 dollars par baril, assurée par la communauté internationale (alors que la perte se chiffre à 15 dollars par baril). Cet argent serait consacré à assurer l’indépendance alimentaire du pays. ( … )
en français, espagnol, anglais, allemand …
Almas gemelas - grandes mujeresAlmas Gemelas – Grandes Mujeres
Deux séries de photographies de Gaby Messina ( Argentine ) Almas Gemelas 23 images de jumeaux et jumelles … Grandes Mujeres des grands-mères ….
en espagnol, anglais
Combat MonsantoCombat Monsanto
Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le notre. Combat Monsanto est un collectif d’associations ( Greenpeace, Fondation sciences citoyennes, Attac, Sherpa, Les amis de la terre ) Son objectif est de mutualiser les informations et documents sur : – les pratiques de l’entreprise Monsanto, leader mondial des OGM, – les conflits dans lesquels elle est impliquée, – les victimes de ses comportements et les démarches qu’ils ont entreprise pour faire reconnaître les préjudices dont ils sont l’objet. ( … )
en espagnol, français, anglais
La voix du SudLa voix du sud
Présent au Venezuela depuis octobre 2006, Seb met à la disposition de différents médias locaux et internationaux ses articles sur la situation politique du pays … un blog de Sébastien Brulez
en français
VenezuelatinaVenezueLATINA
Au Venezuela, c’est-à-dire nulle part.
Jean-Luc Crucifix arrive au Venezuela en 1983… et s’y trouve toujours…
en français
Daniel PazDaniel Paz
Le site web du dessinateur et humoriste argentin Daniel Paz, collaborateur régulier du journal Página 12.
en espagnol
WikitravelWikitravel
Wikitravel est un projet communautaire pour créer un guide de voyage libre, complet, à jour et fiable du monde entier. Ce sont les internautes eux-mêmes qui en produisent le contenu …
en français, anglais, espagnol, italien, portugais, allemand, russe …
Huella Digital. Valparaiso, ChiliHuella Digital
Photo journalisme depuis Valparaiso, Chili. En ligne depuis l’année 2000, huelladigital.cl publie toutes les semaines (en principe …) un nouveau reportage ancré dans la réalité de la ville ou de la région …
en espagnol
Guerra de la PazGuerra de la Paz
Guerra de la Paz … Les artistes Alain Guerra et Neraldo de la Paz, nés à Cuba et résidents aux Etats Unis. A partir de la transformation de l’objet trouvé, du recyclage, ils « développent un dialogue sur les événements de l’actualité ». Leurs oeuvres parlent de guerre, de religion, de la famille …
en anglais
La véritable histoire des Super-hérosLa véritable histoire des Super-héros
Photographies de Dulce Pinzón
Bernabé Méndez, originaire de Guerrero, est laveur de vitres des gratte-ciel de New York. Il envoie 500 dollars par mois.
Un pouvoir extraordinaire peut être la capacité de survie dans des conditions extrêmes, de travail ou climatiques, la capacité de sacrifier jusqu’à la vie pour aider les êtres chers ou matérialiser les rêves des gens qui les attendent chez eux …
en anglais, espagnol<
Andrés BelloAndrés Bello
Cet illustre humaniste, né à Caracas en 1781 et mort à Santiago du Chili en 1865, peut se considérer comme la principale personnalité de la culture hispano-américaine du XIXe siècle …
Biblioteca virtual Miguel de Cervantes, Espagne.
en espagnol
Caleta Tortel -Photographies de Camille FuzierCaleta Tortel
Un village de la Patagonie chilienne
Photographies de Camille Fuzier
… il faudrait raconter comme la pluie tombe pendant des jours, des semaines, des mois ; comme le village devient alors une cascade géante ( … ) Il faudrait aussi décrire le vent de l’est et les tempêtes qu’il amène sur les côtes, et le froid de l’hiver, qui pétrifie les mains au fond des poches …
en français, espagnol
RunasimiNet vous invite à apprendre le quechua en ligneRunasimiNet
RunasimiNet vous invite à apprendre le quechua en ligne …
La langue quechua ou Runasimi – c’est-à-dire: La langue des hommes – est, par sa démographie, la langue indigène la plus importante du continent américain. Elle est actuellement parlée en Colombie, en Equateur, au Pérou, au Brésil, en Bolivie, en Argentine et au Chili. Elle compte, selon certaines estimations, 10 millions de pratiquants …
en espagnol, quechua
Amérique latine, je me souviens ...Amérique latine, je me souviens …
Fragments de réalisme magique et autres chingaderas
1- Patxi, cet alter-ego en transhumance latinoaméricaine, pose de temps en temps son balluchon. Le rituel est alors immuable: il s’assoit, prend un verre de Chicha, du pâté. Et des rides. 2- Un jour, dans un de ces moments extatiques, il découvre son stock de photos oubliées. Et l’existence même du support appelé blog …
en français
¡Vale un Potosí!¡Vale un Potosí!
Le paradoxe de la pauvreté de la Bolivie
Un pays doté de fabuleuses richesses naturelles, mais toujours classé au dernier rang des États de l’Amérique du Sud, et dont on a pu dire qu’il ressemblait à un mendiant assis sur un tas d’argent – celui du Potosí …
en français
Os GêmeosOs Gêmeos
Les Jumeaux. Graffitis de Os Gêmeos, Otávio et Gustavo Pandolfo, dans les rues de São Paulo, Brésil … (Lost Art)
en portugais, anglais
Festival Internacional de Poesía de MedellínFestival Internacional de Poesía de Medellín
Festival International de Poésie, Medellin, Colombie. Le Festival International de poésie se tient tous les ans à Medellin depuis 1991. Il a reçu en 2006 le Right Livelihood Award ( Prix Nobel Alternatif ) au Parlement suédois …
en espagnol, anglais
La mirada de 45 fotógrafos mexicanosLa mirada de 45 fotógrafos mexicanos
Le regard de 45 photographes mexicains. Exposition présentée à Pékin, Chine, (novembre, décembre 2007). Trois générations de photographes, 450 photographies …
en espagnol, anglais
Escáner CulturalEscáner Cultural
Magazine virtuel d’art contemporain et nouvelles tendances …
en esoagnol
Diario de un FrigidaireDiario de un Frigidaire
Journal d’un Frigidaire (Tiene la palabra el camarada Snaigé …)
Blog de General Electric. La Havane, Cuba …
en espagnol
Saveurs mexicainesSaveurs mexicaines
Les aventures culinaires d’une française au Mexique …
en français
Arequipa - Historias de la Ciudad BlancaArequipa – Historias de la Ciudad Blanca
Les histoires de la Ville Blanche
Arequipa, la deuxième ville la plus importante du pays, se trouve dans les montagnes du sud du Pérou …
en espagnol, anglais
Che Guevara en BolivieEl Diario del Che en Bolivia
Le Journal du Che Guevara en Bolivie
Le 9 octobre 1967, dans une salle de l’école de La Higuera, Bolivie, Ernesto Che Guevara, était assassiné.
en espagnol
SudaquiaSudaquia, historias de América Latina
Sudaquia, histoires de l’Amérique latine. Blog de Margarita García, journaliste colombienne résidant en Argentine …
en espagnol
 
Dreamlines Dreamlines
… une expérience visuelle interactive.
Un ou plusieurs mots clés traités par un moteur de recherche d’images génèrent des représentations aléatoires. Développé par l’artiste argentin Leonardo Solaas
en anglais
Baixo Estácio
Photographies de AC Junior
Près du Sambódromo, à Rio de Janeiro, le Baixo Estácio est le quartier où la première école de Samba a vu le jour …
en espagnol, anglais
Sandra Russo Sandra Russo
Le blog de Sandra Russo,
journaliste argentine.
en espagnol
Músicos olvidados – Musiciens oubliés
…préservation et diffusion d’expressions musicales représentatives de la diversité ethnique et culturelle de la Colombie. Musiques et vidéos. Biblioteca Luis Ángel Arango. en espagnol
Nicanor ParraNicanor Parra Pendant un demi siècle/ la poésie fut / le paradis du niais solennel./ Jusqu’à ce que j’arrive / et m’installe avec ma montagne russe/ Montez si vous êtes d’accord/ Bien sûr que je ne suis pas responsable si vous descendez/ versant du sang par la bouche et le nez. en espagnol, anglais
 La familia Rodelu - Daniel Machado La familia Rodelu
La famille Rodelu Une famille de la classe moyenne dans l’Uruguay de la première moitié du XX siècle …
Photographies de Daniel Machado. ZoneZero
en espagnol, anglais
El Señor de SipánEl Señor de Sipán
Le Seigneur de Sipan, Pérou
Il y a environ 1700 ans … La culture Mochica, l’architecture, les recherches.
en espagnol
Giorgio Viera
Photographies. Cuba – Mexique
Histoires parallèles
Mexicaltzingo, paysans, chantiers navals.
ZoneZero. en espagnol, anglais
Machu Picchu
Visite virtuelle de la citadelle de Machu Picchu.
Images panoramiques sur 360 degrés.
en espagnol, français, anglais
Nicolás Guillén
L’un des plus grands poètes
cubains du XXe siècle…
Centro Virtual Cervantes
en espagnol
Augusto Pinochet est mort
Le jour de la mort du dictateur chilien.
Vidéos, textes, témoignages…
Chile: Breve Imaginería política
en espagnol
Asamblea popular de los pueblos de Oaxaca
Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca (Mexique) Formée le 17 juin 2006 par 365 organisations sociales, politiques, des droits de l’homme, des étudiants, des communautés indigènes … en espagnol
Amrik. Presencia Arabe en América del Sur Présence arabe en Amérique du sud
Images réalisées par des photographes sud-américains, invités à témoigner de la présence arabe dans leurs pays … en espagnol, portugais
Ecuador MigranteEcuador Migrante
ecuadormigrante.org
Un espace ouvert aux associations, institutions, initiatives, liées au phénomène de la migration équatorienne … en espagnol
Eloísa CartoneraEloísa Cartonera
(Argentine) Un projet artistique, social, sans but lucratif. Son siège, une cartonería appelée Pas de couteau sans Roses, où les cartoneros partagent des idées avec des artistes, des écrivains … en espagnol
04_castigado_300Augusto Monterroso
(1921-2003) La personnalité hispanique la plus importante du genre le plus bref de la littérature : le micro-récit
Centro Virtual Cervantes en espagnol
Iconos de la identidad mapuche
Icônes de l’identité mapuche

Depuis l’arrivée des espagnols au Chili,
une grande quantité d’images font référence aux mapuches. Gravures, peintures, photographies, films, dessins … en espagnol
La Fotografía Post-mortem en el Perú (Siglo XIX)La Fotografía Post-mortem en el Perú (Siglo XIX)
La Photographie Post-mortem au Pérou (XIX siècle)
Une tradition sociale qui s’est peu à peu perdue …
Collection Bibliothèque Nationale du Pérou.
en espagnol
Mexique, un siècle en imagesMéxico: Un siglo en imágenes. 1900 – 2000
Mexique, un siècle en images
Photographies.
Un livre virtuel proposé par la Biblioteca Digital Universitaria en espagnol
Chavin - PérouEl mundo Chavín
Pérou
Le monde Chavin … L’homme, le milieu.
La culture, l’architecture, la sculpture, la céramique … en espagnol
Santa Maradona, ruega por nosotros
Santa Maradona, prie pour nous. Une compilation de ceci, de cela, des discussions stériles et byzantines à propos des parafernalias diverses qui comprennent la topologie différentielle, le football, la dynamique des choses inanimées … (2002) ex blog de Maximiliano Vega. en espagnol
Solo literatura
La littérature hispanoaméricaine, ses auteurs, des biographies, des présentations des nouveautés, des dossiers sur des différents écrivains.
en espagnol
Arqueología Prehispánica del PerúArqueología Prehispánica
del Perú

Archéologie préhispanique du Pérou. Sites archéologiques, cultures ancestrales, mythes et légendes, photographies, chronologies … en espagnol
Memoria del Silencio (Tz'inil Na'tab'al)Memoria del Silencio (Tz’inil Na’tab’al)
Mémoires du Silence Un rapport sur les violations des droits de l’homme commises au Guatemala à la fin du 20ème siècle. Etabli par la Commission d’Eclaircissement Historique (CEH) en espagnol
Proyecto Guerrero Azteca por la Paz
Le Projet Guerrier Azthèque pour la Paix est constitué après la mort du soldat Jesús Suárez del Solar, de 20 ans, né à Tijuana, Mexique. Mort en Irak en marchant sur une bombe à défragmentation US. en espagnol, anglais
La feria de los sentidosLa feria de los sentidos
Photographies de Marcelo Correa
Une recherche sur la couleur en photographie.
Feria de Sao Cristovao, Rio de Janeiro, Brésil
en espagnol, anglais
Sistema Nacional de Fototecas - MexiqueSistema Nacional de Fototecas (SINAFO) Les archives photographiques de l’Institut National d’Anthropologie et Histoire du Mexique. Environ deux millions et demi d’images, œuvre de plus de deux mille auteurs. Expositions en ligne. en espagnol
Venezuela Documents historiques, littérature, personnages historiques, bibliothèque, hémérothèque, traditions populaires, images, phonothèque…
Portal temático – Biblioteca virtual Miguel de Cervantes en espagnol
Tina ModottiTina Modotti, Une passion mexicaine
Tina Modotti pendant ses années mexicaines, période la plus féconde et la plus passionnante de son œuvre Virtuale Museum – Union latine
en espagnol, français