Agenda Culturel

naranja

aaic-01

Vous trouverez dans cette page nos prochains évènements et une agenda d`évènements de partenaires ou tout simplement d`acteurs culturels et artistiques à Paris et en France.

Si vous souhaitez proposer un évènement à insérer dans cet agenda, envoyez nous les informations avec si possible des visuels.

celeste

Expo AMERINDIENS

AMÉRINDIENS : les traditions et les savoirs du 5 avril au 23 mai 2018

Un itinéraire dans les Andes au Pérou, en Bolivie et en Équateur Traditions pour Demain accompagne depuis trente ans en Amérique latine l’affirmation de l’identité culturelle des peuples autochtones et des minorités afro-descendantes. Exposition présentée sur les grilles du Parc de Choisy, avenue de Choisy, Paris 13e, Métro Tolbiac. Avec le soutien de Jérôme Coumet, Maire du 13e, Danièle Seignot et Philippe Moine, Adjoints au Maire du 13e En coopération avec la Mairie du 13e, le Centre Culturel Péruvien (CECUPE) et l’Association Artistique Inter Culturelle (AAIC). Informations : Traditions pour Demain et AAIC

naranja

AGENDA EQUATEUR AVRIL

LITTÉRATURE

ENTRE HISTOIRE ET MÉMOIRE

Le 11 avril 2018 à 19h00
Paris
L’Ambassade de l’Équateur en France et Éditions l’Harmattan ont le plaisir de vous inviter à la présentation de l’ouvrage du Dr. Ramiro Noriega, Recteur de l’Université des Arts de l’Équateur et ancien Ministre de Culture et du Patrimoine de l’Équateur.

Résumé: « En mélangeant l’Histoire officielle et l’Histoire non officielle, Respiration artificielle de Piglia, Les détectives sauvages de Bolaño et Les Soldats de Salamine de Cercas, nous poussent à accepter la possibilité d’une « troisième vérité ». Le roman contemporain met en question les rapports entre le vrai et le faux, entre le réel et le fictionnel, non pas pour les opposer, mais pour dépasser ce débat vers ce qui est à nos yeux le vrai débat : en premier lieu celui de la relation du lecteur vis-à-vis de l’imaginaire littéraire et, en deuxième lieu, celui du statut de la fiction et son rapport aux discours dits du réel, à savoir, le discours de l’histoire et de la mémoire. »


Entrée libre
Maison de l’Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris

Avec la collaboration de l’Ambassade de l’Équateur

ARTS PLASTIQUES

ABSTRACTIONS GÉOMÉTRIQUES

Du 3 au 14 avril 2018
Vernissage le 5 avril à 18h30
Paris

La Mairie du 14 arrondissement de Paris vous invite au vernissage de l’exposition « Abstractions Géométriques » de l’artiste équatorien Hernán Jara.


Horaires d’ouverture
De lundi au vendredi
de 13h30 à 19h00
55, rue du Montparnasse
75014 Paris

A titre informatif

MUSIQUE

ORQUESTA JOVEN DEL ECUADOR

La Orquesta Joven del Ecuador fait appel à votre aide pour venir en Europe.

Avec votre soutien, ces jeunes musiciens talentueux, issus d’un milieu défavorisé auront l’opportunité d’apprendre de grands maîtres de la musique et de présenter leurs compositions lors d’un concert aux Nations Unies à Genève ainsi que de participer à la cinquième édition de la Semaine de l’Amérique Latine à Paris. Ce voyage débutera en Mai-Juin 2018.


Pour soutenir la
« Orquesta Joven del Ecuador »:
http://bit.ly/2AVqCNA
Pour écouter sa musique:
http://bit.ly/2DM20IY
Photos:
http://bit.ly/2DMFJL2

A titre informatif

PHOTOGRAPHIE

EXPOSITION
UNIOPROJECT

Le 12 avril à 19h00
Paris
L’Ambassade de l’Équateur en France a le plaisir de vous inviter à l’ouverture de l’exposition photographique UNIOPROJECT.
Comment est la vie d’un étudiant étranger en France?
D’un point de vue existentiel, les 23 acteurs de ce projet ont partagé des histoires différentes qui montrent la complexité de l’expérience d’un étudiant international. De chaque expérience des réflexions profondes ont émergé, des réflexions à qui UNIO Project a donné une voix.

Entrée libre
34 avenue de Messine
75008 Paris

Evénement organisé par l’Ambassade de l’Équateur en France

LITTÉRATURE

LA CONFESSION

Le 26 avril 2018 à 19h00
Paris

L’Ambassade de l’Équateur en France a le plaisir de vous inviter à la présentation du livre « La Confession » de l’écrivain Hugo González Carrión.

Hugo Gonzalez Carrion est né à Loja, Equateur, le 26 octobre 1960. Il est médecin en 1986. S’installe en France depuis 1991 où devient hématologue. Travaille d’abord à la Pitie Salpetrière, à Paris, puis à Pontoise en 2004, où il est responsable de l’Unité d’Hématologie et Thérapie Cellulaire depuis 2011.

Son travaille littéraire le débute en 1976 au Lycée où écrit dans le journal interne Vanguardia qui sera censuré par ses propos déplacés par les responsables de l’administration. Plus tard il édité le mensuel Sistole à l’Ecole de médecine. A partir de 1982, il publie en tant que journaliste des dizaines de commentaires dans la presse local : Expreso, Cronica de la Tarde, El Mundo, El Diario.  En 2005 publie avec la Casa de la Culture Équatorienne son premier roman : Goyo y la Virgen de la Piedra Negra, et, en 2009, avec la même maison éditoriale son deuxième roman : La Confesion.


Entrée libre
Maison de l’Amérique Latine
217, Boulevard Saint Germain
75007 Paris
Evénement organisé par l’Ambassade de l’Équateur

PHOTOGRAPHIE

AFLUENCIAS

Jusqu’au 10 avril  2018
Paris
Vous avez encore quelques jours pour visiter l’exposition « Afluencias » du photographe équatorien Javier Lazo

C’est une série photographique qui recueille de visages, de traces et d’ombres de l’action urbaine à Guayaquil, en abordant les limites et les frontières de la vie des personnes se consacrant aux métiers de l’artisanat, qui les mettent en contact direct avec l’exubérante nature entourant la ville de presque trois millions d’habitants.


Entrée libre
Horaires d’ouverture
9h30-13h00
14h00-18h00

Salon Evidencias
34 avenue de Messine
75008 Paris

Evénement organisé par l’Ambassade de l’Équateur

LITTÉRATURE

LES CORBEAUX

Le 19 avril à 19h00
Paris
L’Ambassade de l’Équateur vous invite à la présentation du livre « Les Corbeaux » de l’écrivain équatorien Pedro Rosa Balda.

Le titre de cet ouvrage est inspiré du tableau_ Champ de blé aux corbeaux _de Van Gogh (juillet 1890), peint quelque temps avant son suicide. Les ailes des corbeaux semblent y former un V (qui font écho au V de  »cuervo ») et disent l’intention de Pedro Rosa Balda d’établir un lien entre écriture et peinture. Écriture et peinture qui sont étroitement reliées dans ce recueil où la première partie est un dialogue entre le poète et le peintre et où la deuxième partie est un monologue imaginaire de van Gogh.

Traduit de l’espagnol par Rémy Durand et par l’auteur.


Entrée libre
Maison de l’Amérique Latine
217 Bd. Saint Germain
75007 Paris

Événement organisé par l’Ambassade de l’Équateur

SCIENCES

IV CONFÉRENCE DE MATHÉMATICIENS ÉQUATORIENS

Le 12 et 13 avril 2018
De 9h00 à 18h00
Paris
L’Association AMARUN a le plaisir de vous inviter à la 4ème Conférence de Mathématiciens Équatoriens à Paris.
Les nouvelles recherches effectuées par les jeunes mathématiciens seront présentées. Cette conférence cherche à informer mais aussi à divulguer les thèmes d’actualité de la recherche mathématique mais aussi à promouvoir la visibilité internationale de la communauté mathématicienne équatorienne.

Entrée libre
Institut Henri Poincaré
11, rue Pierre et Marie Curie
 75005 Paris
A titre informatif

CONFISERIE

LES PÉPITES
POP-UP
CAFE ET CHOCOLAT

Jusqu’au 15 avril 2018
Paris
La Boutique Équatorienne et Pro Ecuador Paris vous invitent à découvrir un univers dédié au chocolat et au café équatorien.

Le chocolat et le café équatorien sont des produits les plus reconnus dans le monde entier. Laissez-vous tenter par les différents chocolats, coffrets et assortiments.


Entrée libre
32 rue Faubourg Montmatre
75009 Paris

Lien de l’événement:
http://bit.ly/2HHdr38

naranja

Collectif argentin pour la Mémoire

Colectivo argentino la Memoria

Activités avril 2018

Mardi 17 avril 2018 de 19h à 20h30

Le « Collectif argentin pour la Mémoire » et « Le Collectif Malgré tout » en partenariat avec les éditions Otium ont le plaisir de vous convier à 

une rencontre avec Angel de la Calle à l’occasion de la parution française de son roman graphique

« Peintures de guerre »

Image en ligne

 

« Peintures de guerre » est paru en Espagne, au Mexique, à Cuba, en Italie et en Argentine. C’est désormais le lecteur francophone qui pourra découvrir ce roman-fresque, qui restitue avec brio les combats et les rêves d’une génération de militants et d’artistes latino-américains qui durent affronter le tristement célèbre Plan Condor. Avec « Peintures de guerre », Angel de la Calle contribue avec talent à la lutte, toujours indispensable, contre l’oubli et le révisionnisme. Comme l’écrit Paco Ignacio Taibo II à propos de « Peintures de guerre » : « Cela faisait des mois que je n’étais pas tombé sur l’une de ces œuvres qui vous change la vie, vous la rend meilleure. »

La présentation sera suivi d’un échange avec le public. (fichier-joint)

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Faites circuler l’information : contacts, amis, blogs, réseaux sociaux.

Maison de l’Amérique latine

217 bd Saint Germain – 75007 Paris – Tél. 01 49 54 75 35 – wwww.mal217.org

colectivoargentino@gmail.com                                   collectif.argentin@gmail.com

Facebook : Collectif Argentin pour la Mémoire

celeste

Vendredi 6 avril 2018 à 19 h

Présentation de deux livres : Audición del Coro Universitario de Córdoba de Norma Basso et Vuelos / Envols d’Hugo Herrera

Chant et guitare – Hugo Díaz Cárdenas – Alejandro Alvarez et Norma Basso (fichier-joint)

Pot de l’amitié

Maison de l’Amérique Latine, 217 Boulevard Saint Germain, 75007 Paris

naranja

Festival de Cinéma Péruvien de Paris du 9 au 15 avril 2018 


Cinéma Le Lincoln 14 rue Le Lincoln 75008 Paris

www. festivalcinemaperuvienparis.fr

Facebook

contact@festivalcinemaperuvien paris.fr

celeste

 

EMISIONES AMERICAS & C’EST LE PEROU
DOMINGOS A LAS 10h00
DIMANCHES À 10H00
106.3 FM
EN INTERNET :
1, rue de la Solidarité 75019 Paris
Antena : 01 40 05 06 10
Movil : 06 51 58 05 25

naranja

Sortie du livre « Le Masque et l’oubli » de Christian Couture

Chili, de la dictature à l’indifférence

 Image en ligne

http://7ecrit.com/livre/masque -loubli-chili-de-dictature-a-l indifference

Disponible aussi sur AMAZONE et la FNAC

celeste

Sortie du livre

 » L’Argentine de Cabourg » de Brigite Piedfert

Un roman noir autour d’un enfant volé pendant la dictature argentine.

Image en ligne

                                                                                              Editeur : www.lagronde.fr

naranja

 

Bonjour,
Pour la 9ème édition du festival itinérant de cinéma engagé latino-américain (bientôt la 10ème!!), nous vous invitons à venir partager 4 jours intenses de projections, débats et concerts, afin de rappeler ensemble que Marielle Franco, Santiago Maldonado, Rafael Nahuel, Berta Caceres, et tou-tes les autres, sont toujours présent-es ! Presentes !
Nous nous retrouverons autour des documentaires que nous avons sélectionnés, en compagnie de collectifs que nous soutenons, dans des lieux qui proposent des alternatives  à la culture de masse. Nous ferons la fête avec des groupes que nous aimons, nous partagerons des repas préparés en commun, et nous nous unirons comme chaque année, pour défendre les peuples en résistance, dénoncer la corruption des puissants, la criminalisation des plus faibles, et soutenir la cause féministe, comme celles des minorités opprimées.
JEUDI 5 AVRIL 2018
SOIRÉE D’OUVERTURE « Chants de la résistance caribéenne »
au Magic Cinéma de Bobigny, rue du chemin vert, Bobigny
(Métro 5 Pablo Picasso Bobigny)
Entrée 3,5€

 

19h30 – « Cantadoras, memorias de vida y muerte en Colombia », 
En Colombie du Pacifique, cinq femmes chantent la vie de leur village, l’amour ou le climat, la santé ou la mort. A travers des chants du quotidien, ces cinq  “cantadoras” afro-colombiennes racontent le conflit qui ronge le pays et leur enlève leurs proches. Cruz Neyla Murillo, Graciela Salgado Valdés, Inés Granja, Bety Ochoa et Ceferina Banquéz, parfois accompagnées d’instruments traditionnels, continuent à élever leurs voix afin de rompre le cycle de la violence et de lutter contre les discriminations dont elles sont victimes, en tant que femmes noires d’une communauté reculée de Colombie. La culture populaire des peuples afro-descendants et le rôle de ces femmes sont superbement incarnés dans un documentaire où la musique, très présente, permet aussi de transmettre une identité et une mémoire.
 


DEBAT en partenariat avec l’Institut de Tout-Monde :
En présence de Mariann Matheus, auteure, compositrice et interprète, qui explore et plonge dans la mémoire des rythmes caribéens et africains pour trouver le langage poétique qui nous lie.

En présence Carlos Agudelo, sociologue colombien spécialiste des populations afro-descendantes d’Amérique latine.

 

22h Buffet latino-américain et CONCERT acoustique avec Pablo Trova (chants contestataires latino-américains)

————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————

VENDREDI 6 AVRIL 2018
#NI UNA MENOS
à La Parole Errante, 9 rue Debergue – Montreuil ( métro 9 Croix de chavaux)
Entrée à prix libre

 

20h ouverture des portes + vernissage des travaux de la photographe Anita Pouchard Serra sur le mouvement féministe #Ni una menos
Courts-métrages suivis de
“Laura Iglesias – Documental” Susana Palomas, Argentine, 2016, 31min
Laura Iglesias, travailleuse sociale, militante, mais aussi fille, mère, grand-mère et sœur, fut victime de féminicide en 2013 en Argentine, alors que le gouvernement restait sourd à la dénonciation des conditions de travail précaires dans lesquelles elle travaillait.
 
Débat en présence de :

Ana Maria Actis, ancienne assistante sociale argentine, proche de la réalisatrice

Alerta feminista, collectif engagé dans le mouvement #Niunamenos
Jules Falquet, sociologue spécialiste des féminismes en Amérique Latine, auteure de l’essai “Pax Neoliberalia” publié en 2016 aux éditions Ixe, dans lequel elle met en lumière l’instrumentalisation des violences faites aux femmes dans un système capitaliste néolibéral.
Collectif 56 ninas del Guatemala, collectif qui s’est formé suite au drame du 8 mars 2017, pendant lequel 56 jeunes filles ont brûlé vives dans un foyer pour mineur.es géré par l’Etat du Guatemala sous les yeux et l’indifférence de la police nationale. La veille, elles avaient voulu s’échapper à cause des violences psychologiques, physiques et sexuelles qu’elles subissaient.

 

Repas et intervention de Las GUARICHAS CÓSMIKAS : batucada lesbo trans féministe!!! Un collectif composé de féministes insoumis-es et révolté-es, de toutes origines (Amérique Latine, France, Afrique), qui au rythme du tambour décident de faire passer la politique par les corps qui s’imposent, par les pieds qui dansent et par les bouches qui crient rébellion !!! https://www.facebook.com/guarichascosmikas/


————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

SAMEDI 7 AVRIL 2018
Contre la corruption et la criminalisation des mouvements sociaux en Amérique Latine et en France
à La Parole Errante, 9 rue Debergue – Montreuil ( métro 9 Croix de chavaux)
Entrée à prix libre

 

Projections, débats, tables de presse, expos, et concert.
13h Café gourmand (arroz con leche)
Tables de presse : Terre et liberté wallmapu, Collectif Guatemala, Sherpa, Amnesty, collectif 56 ninas du Guatemala
« Resistencia a desaparecer » de CADENA del Sur, Argentine, 2017, 50 min
Pour connaître la cause Mapuche, comprendre les enjeux de l’accès aux terres indigènes, débattre de la criminalisation des mouvements sociaux, “Resistencia a desaparecer” met en lumière, à travers la disparition de Santiago Maldonado, les différents liens de pouvoir et d’argent entre l’Etat argentin et l’entreprise Benetton.
« Territorio Q’anjob’al, vientre acosado » Pau Dachs/Collectif Guatemala, France/Guatemala, 2017, 1h15
A travers le témoignage de prisonniers politiques et leur proche, tous défenseurs des ressources naturelles de la province guatémaltèque de Huehuetenango, le documentaire montre l’instrumentalisation du système judiciaire par le gouvernement et les grandes entreprises voulant exploiter le territoire.
 

+Débat en présence d’

Pau Dachs, réalisateur du documentaire exceptionnellement en France
Collectif Guatemala, association qui soutient les organisations de droits humains et le mouvement social et indigène guatémaltèques
Hélène Roux,  journaliste indépendante et chercheuse en sociologie
Ana Guevara, anthropologue argentine-chilienne spécialiste des Mapuches
Lectures par Emma Robles
18h « Los ojos cerrados » Miguel Mirra, Argentine, 2017, 1h20
“Los ojos cerrados” montre que face à la corruption des gouvernements, face au saccage des ressources naturelles organisé par les grandes entreprises, face à la contaminacion de leur environnement, les mouvements de lutte populaire s’organisent, depuis le Mexique jusqu’à l’Argentine.
+Focus sur le cas de corruption Odebrecht
+Débat en présence de
Emma Robles, anthropologue impliquée dans le collectif péruvien contre la corruption à Paris
Katia Roux, Chargée de Plaidoyer du programme Liberté, Amnesty International
Laura Rousseau, Responsable du Pôle Flux Financiers illicites, Sherpa
Repas avec les Tabliers volants
Concert 1ère partie : ASHPA SUMAJ
« Somos semillas libres » : Juan Cruz Suarez, après sa tournée en Argentine, revient avec des histoires fortes, sur des rythmes du nord-ouest argentin, accompagné par Aurélie Gallois au violon, Cristian Guilbert à la basse, Demian Araya à la percussion et Ignacio Maria Gomez Lopez à la voix et au bombo legüero !
 
22h : Concert des BOULENVRAC
Tout droits sortis de leur cave de Mont-de-Marsan, en lutte contre les Majors Cie et la chanson officielle, les BOULENVRAC décident d’employer la manière forte pour se faire entendre. C’est donc vêtus de K-ways et de masques de ski que les BOULENVRAC (frères consanguins) déboulent en vrac à Montreuil pour un show décapant et interactif ! Rock’n’roll, sirènes, slogans incendiaires, bières, saucisses lentilles et J7 : tous les moyens sont bons pour réveiller le rat qui couine en chacun de nous ! boulenvrac.com/
 


+MAYE DJ
Dj activiste éco lesbo féministe d’origine franco-colombienne, MAYE DJ fait partie du mouvement latinomaricain #NiUnaMenos – #VivasNosQueremos, de Las Guarichas Cósmikas: batucada lesbotransféministe et de Alerta Feminista à Paris, luttant contre le féminicide en Amérique Latine.
Organisatrice de fêtes telles que la « Conche Poilue » et DJ de l’underground activiste équatorien. Elle a mixé dans des bars tels que le Café Démocratique, VentanArriba à Quito et entre autres, en 2016 pour la clôture du Festival EDOC (Festival international de documentaires). De retour à Paris depuis un an, elle a mixé a la Mutinerie, au Chinois, à la Dame de Canton, pour la fête de soutien du Lesbotruck.
Style musical: latino (rock, cumbia, salsa, punk, ska, de tout quoi), cumbia et reaggaeton féministes, hip-hop militant, ragga et dance hall!
 

——————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

DIMANCHE 8 AVRIL 2018
au Clos Sauvage, 12 Rue du Clos Bénard, Aubervilliers (Métro 7 Quatre Chemins)
Entrée à prix libre
14h30 Les nouveaux chiens de garde, de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, France, 2011, 1h39
Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.
 


15h-20h MURAL PARTICIPATIF avec Jose Mercado. Les murales en Amérique Latine sont un des médias d’expression populaire pour dénoncer les injustices sociales, transmettre sa culture et son histoire.
 
La Crisis causó dos nuevas muertes, Patricio Escobar et Damián Finvarb, Argentine, 2006, 1h25
Le 26 juin 2002 en Argentine, une manifestation de piqueteros est très durement réprimée par la police. Deux jeunes hommes sont tués par balle sous les yeux des médias. Pourtant son traitement journalistique sera un parfait exemple de désinformation. La lutte pour la justice passe par la lutte pour la vérité.
 
Un poquito de tanta verdad, Jill Freidberg, France/Mexique, 2007, 1h33
Oaxaca, Mexique, été 2006. Suite à la répression d’une grève d’enseignants, l’insurrection submerge l’état du Juárez. La population s’empare des médias locaux pour obtenir « Un poquito de verdad ». Le réseau des radios locales devient un des moteurs de la mobilisation et subit comme tel la répression policière.
-Concejo Indigena de Gobierno – Un nouvelle forme de gouverner au niveau national CIG, Mexique, 2017, 8 min
En 2018 au Mexique, le CNI a présenté, sur proposition de l’EZLN (Armée Zapatiste de Libération Nationale), une femme indigène comme candidate à l’élection présidentielle. Cette vidéo, diffusée sur leur site, n’a pas été relayée par les médias nationaux.
 
19h30 DEBAT
Repas
 
CONCERT  “MFP” La fanfare de poche
Un souffle de swing, de klezmer, tangos et autres dérives orientales, sans cadres ni formats! De la musique à l’ancienne!

 

Y alerta, alerta que camina la lucha popular !

PICO Y PALA, un collectif de diffusion du cinéma engagé  latino-américain
/ un colectivo de difusion del cine militante latinoamericano en Francia
picoypala.org
Facebook

celeste